Pensées de la semaine

Philosophie de l’étiomédecine

 L’étiomédecine est une thérapie d’évolution, ce qui ne va pas de soi comme on pourrait le penser. Car au travers des patients qu’elle traite, elle s’adresse à l’ensemble des patients potentiels, c’est-à-dire l’Humanité, avec pour la finalité un changement vers un paradigme plus affectif.

Son but, en soulageant les souffrances, est de permettre à chacun d’augmenter son Quotient AFFECTIF (tel que je l’ai décrit par ailleurs) afin d’augmenter son niveau de liberté par rapport aux adaptations et réactions qui aliènent son existence, tant aux stimuli fortuits  du quotidien qu’à ceux sciemment manipulateurs des individus ou des systèmes.

Cette liberté permettant alors à l’issue de cette démarche de se trouver, d’être et donc de partager ce que l’on est, au lieu de se chercher dans le vortex de ses aliénations.

Les outils de l’étiomédecine sont la Présence et la Synchronicité. La Synchronicité somatise la prise de conscience, et libère le corps autant que l’esprit.