Newsletter

Quelques E ?

Écridure

  Écrits sans complaisance.

*

Égoïsme

 « Je vais bien, tout va bien » contrairement à l’altruiste qui va bien quand tout va bien.

*

Égoïste

 L’égoïste ne pense pas à moi.

*

  Ne fait que ce qui lui plaît.

*

Énergie

  Information en mouvement (Dr Jean-Louis Binette.)

*

Ennui

 Fils1 de recette.

1 fis bien sûr et pas fil.

*

  L’ennui ? C’est mortel.

*

Entêtement

  Facilité consistant à considérer que ce sont les choses qui doivent changer plutôt que son propre regard sur les échecs.

*

Essentiel

  L’essentiel n’est-t-il pas, plus que ce qu’on regarde faire par d’autres qui peut être inspirant, ce qu’on pratique par soi-même, qui nous nourrit et nous crée.

*

  N’est essentiel que l’essenciel.

*

Espoir

 Que vaut l’espoir qui n’est qu’incantation, entêtement dans le déni ?

*

 Que vaut l’espoir qui n’est que de voir satisfaits ses caprices, plutôt que de les éliminer en s’élevant ?

*

Esprit

 L’esprit est au corps ce que l’archet est au violon, ce que le vent est à la voile. Encore faut-il en jouer.

 Séparer esprit et corps est une erreur puisque le premier habite le second. En médecine, ce n’est plus une erreur, c’est une faute.

*

Étiomédecine

 Présence et synchronicité.

*

  Thérapie d’accompagnement dans l’affectif et donc… sans filtre1.

1 Comprenne qui voudra.

*

  « La ligne verte. »

*

Étiomédecine « arabe »

  Comme le jeu du téléphone éponyme. En étiomédecine, elle est pratiquée par ceux qui… « essayent de singer ceux-là qui eux-mêmes tentent d’imiter son créateur » (c’est lourd comme phrase  mais du même poids que ceux qu’elle évoque) sans rien avoir compris du rôle qui doit être le leur pour qu’elle fonctionne.

  ,Certains se croient légitimes à n’enseigner que leurs propres limites intellectuelles et affectives de l’outil et entre les mains desquels l’étiomédecine n’est plus un outil puissant, mais un gadget de psychothérapie du café du commerce ou une dangereuse induction.

*

L’étiomédecine, à l’instar de beaucoup d’autres choses, est un art chez celui qui, développant l’esprit, a dépassé la technique ; technique qu’encore il eût fallu avoir.

*

Être

  L’Homme a-t-il à être bon ou n’a-t-il qu’à Être ?

*

  Être n’est pas se corriger, mais se trouver.

*

Évertuer (s’)

  S’éver-tuer ou s’acharner vainement, à en mourir.

*

Évolution

 Une condition nécessaire  pour qu’il y ait évolution serait que Q.A. x Q.I. soit supérieur ou égal à Q.I.2,

Soit : que le produit du Quotient Affectif  (voir à Quotient à la lettre Q) par le Quotient Intellectuel (si les deux pouvaient se mesurer selon la même échelle de valeur) soit supérieur ou égal au carré du Q.I.

*

  L’évolution est dans la libre pensée.

*

  On se la pète de croire que l’évolution du monde et des humains dépend un peu de nous, mais on s’irrite de penser voire réfute que notre évolution individuelle dépend de celle des autres. Et pourtant…

*

Excuses

 Moins que des personnes, ce sont des attitudes que j’épingle à l’envi, où je me pique d’ailleurs parfois aussi. On peut en rire ou en sourire, comme pris la main dans le sac si on est concerné, et faire le choix d’y remédier ou non. Mais ce sont eux-mêmes et non moi qu’ont reconnus les plus violents qui m’insultent et m’assassinent, pour se savoir démasqués sans pourtant avoir été nommés ; je n’ai donc pas auprès d’eux, à m’excuser. Mais eux peut-être, vis-à-vis d’eux-mêmes ?

*

Exigence

 Exiger de quelqu’un, c’est le confiner sur un autre chemin que le sien, qu’il ne connaitra jamais.

*

L’exigence est l’alibi bien pensant du contrôle, l’argument du refoulement. Le pouvoir en fait une arme en en faisant une vertu.

*

Expérience

  Moyen de passer du savoir à la connaissance.

*

  Différence entre la parole et le Verbe.

*

  L’escroquerie intellectuelle qui consiste à dire qu’on a appris de l’expérience est de sous-entendre que plus qu’avant, on sait.